Vous êtes ici : Accueil > Mon territoire > Environnement > Épandage des boues

Épandage des boues

Les flux rss du siteImprimer la page
logo Mese 86

L’épandage des boues issues des stations d’épuration urbaines est une des meilleures solutions pour recycler les sous-produits du traitement des eaux usées. Plus de 70 % des boues sont valorisés sur 3 à 5 % de la SAU française.


Pour pérenniser et encourager la filière d’épandage agricole des boues, le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable a préconisé la mise en place de structures désignées « Organisme Indépendant » appelées à jouer un rôle de service public d’expertise et de suivi des épandages de boues. La Chambre d’Agriculture gère cette mission en Vienne depuis 2006.


Chaque année en Vienne, il faut donc épandre plus de 26 000 m3 de boues (hors compost) sur plus de 770 ha.

La MESE : quel rôle ?

La Mission d’Évaluation et de Suivi d’Épandages agricoles des boues (MESE) est un pôle d’expertise et de conseil au service des différents intervenants de la filière de recyclage agricole des boues. Elle n’est en aucun cas compétente dans les missions de contrôle qui relèvent de la Police de l’Eau. L’expertise n’est pas un contrôle.

Ses actions

  • Réaliser une expertise technique des documents réglementaires fournis par les producteurs des boues : étude d’incidence et bilan agronomique des épandages agricoles des boues.
  • Évaluer le bon fonctionnement de la filière d’élimination des boues lors des visites : capacités de stockage de la station, conformité des boues produites, validité du plan d’épandage, suivi agronomique, tenue du registre d’épandage sont étudiés. Ces visites constituent en plus une réelle opportunité de conseil et d’accompagnement des collectivités locales pour une mise en conformité de leurs installations.
  • Assurer la formation et l’information des producteurs de boues, des prestataires et des agriculteurs concernés.
  • Communiquer le bilan annuel des épandages agricoles des boues.
  • Réaliser des analyses de sols et de boues et participer à des programmes d’expérimentation sur la qualité des produits agricoles et des sols.
  • Harmoniser les pratiques d’épandage sur le département.
  • Acquérir des bases de données informatiques et cartographiques des épandages annuels.
  • Celles-ci pourraient être consultables par l’ensemble des partenaires financiers et assurer une transparence de la filière d’épandage.

Ses partenaires

Le comité départemental d’orientation de la MESE, présidé par le Préfet, et réunissant les principaux acteurs de la filière (Agence de l’Eau Loire-Bretagne, Conseil Départemental de la Vienne, DDT…) encadre la MESE. Il fixe ses missions et dresse le bilan des actions menées.
Le financement de la MESE est assuré par une convention annuelle établie entre l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, le Conseil Général et la Chambre d’Agriculture de la Vienne.

Épandange des boues